Les différents types d’appareils photo

Dans la dernière leçon, nous avons parlé des différents composants d’un appareil photo. Continuons ici avec les différents types d’appareils.

Nous allons distinguer ici 5 catégories d’appareils : les compacts (concurrencés par les smartphones, nous en parlerons), les hybrides, les reflex, les appareils moyen format et les « trucs folkloriques » 🙂 Dans la pratique, vous pouvez mettre de côté les deux dernières catégories. Leurs utilisateurs n’ont probablement pas besoin de ce cours sur la photographie !

Les compacts

J’inclus dans cette catégorie les appareils dont l’objectif n’est pas interchangeable et dont la diagonale du capteur est inférieure ou égale à un pouce (voir l’illustration en leçon précédente).

Il existe des compacts avec des tailles de capteur supérieures, mais comme ils sont souvent moins compacts et aussi onéreux que des hybrides ou reflex, je fais le choix de ne pas en parler ici.

J’appellerai ici « compact expert » les compacts avec un capteur d'un pouce.

Pour beaucoup, le compact est le premier appareil photo qu’on a eu entre les mains ! Ils sont très pratiques, car à la fois bon marché, petits, légers, faciles à utiliser.

Comme l'indique leur nom anglais « point and shoot », il suffit de viser dans la bonne direction et de prendre la photo, et l’appareil fait le reste.

Leur principal avantage est qu’ils se font oublier. Ils sont si petits que vous pouvez les avoir tout le temps avec vous. Dites-vous bien que n'importe quel appareil photo sera toujours meilleur qu’un reflex professionnel resté à la maison  😉

Un autre avantage des compacts est d’être discret. La plupart des gens vont vous prendre pour un simple touriste inoffensif, alors qu’un petit reflex ou hybride va attirer davantage l’attention.

Néanmoins, gardons à l’esprit que cette compacité induit un certain nombre de compromis :

  •  Puisque le capteur est assez petit, la qualité d’image en basse lumière est inférieure à celle des reflex ou des hybrides. Cela dit, les capteurs un pouce s’en tirent plutôt bien jusqu’à 1600 ISO, ce qui peut suffire si vous ne photographiez pas majoritairement la nuit

  • La profondeur de champ sera grande (tout sera net). Il y aura peu ou pas de possibilité de faire du flou d’arrière-plan. Ce flou est parfois utile pour séparer un sujet de l’arrière-plan

  • La qualité de l’objectif (que vous ne pouvez pas changer, rappelons-le !) est souvent moyenne, ce qui impacte la qualité d’image

  • Certains compacts n’ont qu’un écran LCD arrière pour cadrer la photo. En plein soleil, c’est moins précis qu’un viseur optique ou électronique

  • Certains compacts manquent de réactivité. Il y a quelques années, le problème majeur était le délai entre l’appui sur le déclencheur et la prise de photo. Les compacts récents n’ont plus trop ce problème. La réactivité concerne désormais le temps à l’allumage de l’appareil, ou celui d’écriture des photos sur votre carte mémoire. Ce lag est très énervant quand il vous fait rater le moment.

  • Enfin, la petite taille des compacts rend leur manipulation compliquée. Même si un modèle possède les modes semi-automatiques P, A, S, M, certains réglages ne sont pas accessibles directement (bouton ou molette dédiée) et oblige de rentrer parfois dans les menus. Et même s'il y a un bouton, il est minuscule. Pas facile avec des gants !

David et Goliath : le compact Sony RX100 et le reflex Nikon D850

En 2021, la situation a évolué pour les compacts :

  • Ils sont de plus en plus concurrencés par les smartphones qui commencent même à être crédibles comme second boîtier pour les photographes (citons les deux meilleurs du marché : l’iPhone 12 et le Google Pixel 4). Ils compensent la petite taille de leur capteur par des algorithmes perfectionnés (par exemple en combinant plusieurs photos en basse lumière pour éliminer le bruit). Et bien sûr, la plus grande qualité des téléphones est qu’ils sont à tout moment dans notre poche...

  • Les seuls compacts qui subsistent sont ceux avec un capteur au moins égal à 1’’ car ils dépassent encore les meilleurs smartphones sur leur qualité optique et les zooms qu’ils peuvent proposer. On peut citer la série des Sony RX100. Le Sony RX100 III est le meilleur rapport qualité-prix. Le dernier-né Sony RX100 VII possède un zoom 24-200 mm qualitatif. Mais il coûte cher, très cher !

Les reflex

Un reflex est un appareil photo dont la visée est optique : par un jeu de prisme et de miroir, vous voyez directement la scène photographiée à travers l’objectif.

Schéma simplifié de la visée optique (aussi appelée visée reflex)

Au prix d’un encombrement et d’un poids bien supérieur aux compacts, les reflex sont meilleurs sur tous les autres aspects :

  • Leur capteur bien plus grand que celui des compacts, offre une meilleure qualité d’image, notamment en basse lumière. Même les plus petits capteurs de reflex (taille APS-C) permettent de créer une faible profondeur de champ et sont performants en basse lumière.

  • Leurs objectifs sont interchangeables, pour choisir celui le plus adapté à la situation

  • La visée est précise et confortable

  • Ils sont très réactifs (même si ça dépend de l’objectif utilisé), et permettent un accès direct aux différents réglages sans rentrer dans les menus

Il y a deux tailles de capteur pour les reflex :

  • APS-C (les plus petits)

  • les Full Frame ou Plein Format (les plus grands), dont la taille correspond à celle de la pellicule 35 mm au temps de l’argentique : 24x36mm. Les reflex haut de gamme tendent à utiliser des capteurs plein format, ce qui leur donne l’avantage en basse lumière.

Bref, du moment que vous l’emportez avec vous, le reflex sera meilleur que le compact dans tous les domaines (sauf la compacité !)

Il existe différentes gammes de reflex, depuis l’entrée de gamme aux monstres de puissances pour les professionnels. En 2021, les modèles entrée de gamme sont par exemple le Canon 2000D et le Nikon D5600, tandis que les modèles professionnels sont le Canon 5D Mark IV ou le Nikon D850.

Les hybrides

Ces appareils sont apparus dans les années 2008. Leur principe est de gagner en compacité en retirant le miroir et le prisme du viseur optique des reflex. Les autres caractéristiques des reflex sont conservées, comme les objectifs interchangeables ou les grands capteurs !

La visée est non plus optique, mais électronique, ce qui veut dire que vous visez un écran LCD qui reproduit l’image vue par le capteur de l’appareil.

Schéma simplifié de la visée électronique. Le retrait du prisme et du miroir rend le boîtier plus compact.

Il y a différents standards concernant la taille des capteurs des appareils hybrides :

  • micro 4/3 : ce sont les appareils développés par Olympus et Panasonic

  • APS-C : majoritairement, les appareils Fujifilm X, mais Sony et Nikon sont aussi positionnés sur ce segment

  • Le Plein Format : à l’origine, la chasse gardée de Sony, mais les marques Canon, Nikon et Panasonic ont récemment lancé des appareils hybrides à capteur plein format.

 Par le passé, les hybrides manquaient de réactivité, et les viseurs électroniques montraient leurs limites en haute et basse lumière.

En 2021, ce n’est plus le cas : la plupart des hybrides sont performants. Et des modèles récemment sortis égalent ou même dépassent parfois les meilleurs reflex professionnels. 

Les reflex restent de bons outils, même si les hybrides les remplaceront progressivement dans le futur.

Les appareils moyen format numériques

Ce sont des appareils dont le capteur est plus grand que 24x36 mm. En 2021, les premiers prix en numérique tournent autour de 3000 € (Série hybride GFX de Fujifilm), avec un capteur de 33x44mm environ.

 En numérique, leur qualité d’image et résolution est à ce jour inégalable. Ils vous seront peu utiles si vous ne faites pas de très grands tirages (disons plus d’un mètre cinquante de long), et vous ne verrez presque pas de différence avec les reflex ou hybrides haut de gamme. Les appareils moyen format sont utilisés principalement par les photographes publicitaires et les photographes de paysages fortunés !

Les trucs Folkloriques

Cette catégorie regroupe tout le reste, y compris les appareils argentiques.

  • Les reflex argentiques : ils connaissent un regain d’intérêt ces dernières années. Le coût du développement et l’impossibilité de voir l’image immédiatement obligent à prendre son temps et à soigner la prise de vue, ce qui est plutôt amusant ! Le délai d’attente pour le développement de la pellicule permet aussi de prendre du recul sur ses images. Si vous voulez tenter l’expérience, je vous conseille des appareils argentiques modernes, vendus une centaine d’euros sur le marché de l’occasion (comme par exemple le Nikon F100 ci-dessous). Ils offrent les mêmes automatismes que les appareils numériques modernes (modes semi-automatiques et mesure de la lumière), et sont souvent compatibles avec les objectifs modernes, ce qui ne vous dépaysera pas trop !
  • Les appareils moyen format argentiques. Plus abordables financièrement que leurs équivalents numériques, ils nécessitent des pellicules de 120, assez faciles à trouver.

  • Les appareils grand format argentiques. Vous avez surement déjà vu ces boîtes en bois avec des soufflets et un tissu pour cacher le photographe. Leur résolution peut dépasser celle des appareils moyen format, mais ils n’existent pas encore en numérique. La taille importante de leurs négatifs rend tout plus compliqué : l’achat des films, leur développement, le scan et l’impression. Ils sont aussi compliqués à utiliser, même si cela fait partie de l’expérience photographique qui se veut plus lente. On peut citer le Toyo 45 CF 4x5. Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez regarder les travaux d’Eric Bouvet, qui a le mérite de porter sa chambre photographique à des endroits insolites ! Signalons aussi https://woodymanproject.com qui permet d’acquérir des chambres photographiques à prix contenu 🙂

La Woodyman 8x10

  • Les appareils télémétriques : ils possèdent une visée optique, mais qui ne passe pas à travers l’objectif. Cela permet une mise au point manuelle basée sur la superposition de deux images. Le plus célèbre appareil télémétrique est la Famille du Leica M, avec le dernier M Monochrone, qui est un des meilleurs appareils numériques jamais produit. Les photojournalistes et les photographes de rue l’adorent, mais le temps d’apprentissage est long. Une alternative est le Voigtländer Bessa. A noter que certains hybrides numériques possèdent aussi une visée télémétrique, comme le Fuji X-Pro.
  • Les Holgas/Lomos sont très connus et amusants à manipuler. Ce sont des modèles issus de l’époque soviétique avec une qualité de construction souvent assez aléatoire et presque aucun contrôle. Ils permettent de créer des images qui sont techniquement ratées, mais dont le look unique plaît à beaucoup. Ils sont relativement bon marché et leur prise en main est amusante, donc vous pourriez être tenté de tester !

À vous !

Dans cet exercice, je vous propose de réfléchir à votre pratique actuelle, pour déterminer vos besoins photographiques et en déduire le type d'appareil adapté (ou les types d’appareils adaptés).

Cela vous aidera :

  • à être moins vulnérable vis-à-vis des marques qui essaient de vous vendre le dernier modèle d'appareil 😉

  • à dépenser moins d'argent dans une quête de l'appareil parfait (qui n'existe pas, puisqu'un appareil répond à un besoin donné)

Quand vous avez les idées claires, laissez un petit commentaire qui résume votre besoin et votre choix d'appareil.

Par exemple : j'ai besoin d'un appareil qui peut résister à la neige et aux chocs, avec une bonne autonomie, donc je choisis Y", ou encore "la discrétion est le plus important dans ma pratique photo, et donc le meilleur outil pour moi est Z".

Vous verrez, le simple fait de l'écrire va grandement vous faire avancer !

Ressources

Comment choisir son appareil photo numérique en 2021 ?

Incontournable pour aller plus loin, l'article de fond de Laurent Breillat du blog Apprendre la photo. Mis à jour et complété par mes soins récemment, avec notamment un grand comparatif du marché pour vous aider à choisir.

Pourquoi choisir un hybride ?

Un autre article de Laurent très détaillé pour bien comprendre ce qu'un appareil hybride peut vous apporter. Ici aussi, j'ai récemment écrit une partie "comparatif" pour vous aider à choisir.

Pour comparer les tailles d'appareils

Ce site vous permet de voir les appareils côte à côte, avec ou sans objectif. Très utile pour se faire une idée précise sans aller en magasin.

  • Il en manque malgré tout, comme le Sony RX10 M4, bridge avec capteur 1 pouce, objectif Zeiss de 24/600 mm à f4, etc . . . un vrai bijou avec des photos de meilleures qualité que mon vieux 7D 1ère version.

    • Bonjour Patrick, oui c’est vrai j’aurais pu mettre une catégorie supplémentaire, mais j’ai considéré le bridge comme un compact avec un gros zoom !
      Oui on lit beaucoup de bien de ce Sony RX10M4. Et même s’il n’est pas donné (1700€), c’est beaucoup moins cher qu’un ensemble (boîtier + objectif) de focale équivalente !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    Pen
    >